2022 est la dernière chance pour saisir le Pinel classique

Il est temps d'investir en loi Pinel avant que ce ne soit plus possible
11
Aoû

Le dispositif Pinel permettra de bénéficier des taux pleins de réduction d’impôts jusqu’à fin 2022 avant de disparaître en 2024. Le Pinel plus offrira les mêmes taux à partir de 2023 avec plus d’exigences de confort et d’écologie.

Le taux plein du dispositif Pinel durera jusqu’à fin 2022

Le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôts en achetant un bien neuf ou à réhabiliter en zone tendue à la condition de prendre un engagement de location à loyer plafonné pendant une durée fixée. Vous pouvez bénéficier du taux plein de réduction d’impôts jusqu’en 2022 puis les avantages fiscaux diminueront progressivement jusqu’à la disparition du dispositif fin 2024.

Un nouveau dispositif, le Pinel plus, fera son apparition en 2023 et proposera les taux pleins de réductions d’impôts de l’ancien dispositif. Mais avec des critères de confort et écologiques plus contraignants en matière de construction.

Jusqu’au 31 décembre 2022, vous pourrez encore bénéficier de la réduction d’impôt du Pinel ancien de 12, 18 ou 21 % pour un engagement locatif respectif de 6, 9 ou 12 ans. L’avantage fiscal est calculé sur le coût de revient du bien (prix achat, travaux, frais annexes) dont le montant maximum est fixé à 300 000 € ou de 5 500 € par mètre carré pour deux biens maximum par an. Et à la condition également que le logement soit loué avec des loyers plafonnés dans les douze mois suivant son achèvement à des locataires dont les revenus sont également plafonnés.

Les taux passeront à :

  • 10,5%, 15 % et 17,5 en 2023,
  • 9%, 12% et 14 % en 2024.

Puis le dispositif sera supprimé fin 2024.

Le Pinel plus imposera des règles de construction plus contraignantes

À partir de 2023, le dispositif Pinel plus cohabitera avec l’ancien dispositif et offrira les taux pleins de réduction d’impôts de celui-ci. Cependant, le logement neuf devra respecter des critères de confort et écologiques plus contraignants et être situé dans un quartier prioritaire de la politique de la ville.

Ainsi, des critères de confort selon la typologie de l’appartement (surface minimale, exposition particulière, espaces extérieurs) ainsi que des normes plus élevées en matière de consommation d’énergie et d’écologie seront exigées.

Les coûts de construction vont augmenter du fait des nouvelles exigences de confort et d’écologie. Cela aura pour conséquence de diminuer de façon non négligeable la rentabilité de l’investissement, sachant qu'en outre les loyers sont plafonnés.

De plus, l’augmentation des taux de crédit en 2022 vient ajouter un poids supplémentaire et peser sur la rentabilité de l’investissement Pinel plus qui risque d’avoir des difficultés à convaincre les investisseurs.